POKERAS73 Forum Poker sur le .fr

0% sponsoring

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 51 le Sam 15 Sep - 23:50

Derniers sujets

» Un coucou pour voir si y'a des survivants
Mar 13 Mar - 22:15 par BobyJoo

» Bonne annee
Ven 3 Jan - 15:59 par BobyJoo

» KING5 sur Winamax!
Lun 4 Fév - 23:38 par fabsiap

» JOYEUX NOEL
Ven 28 Déc - 11:00 par penncarn

» Ticket 200€
Dim 9 Déc - 1:38 par mad_thorgal

» Savoir relancer
Lun 12 Nov - 0:18 par fabsiap

» Winamax Poker Tour: A qui le tour!!
Lun 12 Nov - 0:01 par fabsiap

» nouveaux tournois et race cash sur barrierepoker.fr
Jeu 1 Nov - 12:02 par admin

» Everest et Betclic.fr migre vers le reseau Ipoker
Dim 28 Oct - 16:38 par tsahar

CNIL

le site et forum Pokeras73 www.pokeras73.fr et http://pokeras73.1fr1.net ont été déclaré et enregistrée à la CNIL sous le numéro 1567559.

Fabien"schumyfab"Perrot

Retrouvez toute l'actu de notre ami et membres du forum sur son site officiel:
http://www.fp-procoach.com

    Comment décompter les outs en Omaha

    Partagez
    avatar
    BobyJoo
    admin
    admin

    Masculin
    Nombre de messages : 1923
    Age : 39
    Localisation : Marseille
    Date d'inscription : 03/03/2010

    messages Comment décompter les outs en Omaha

    Message par BobyJoo le Jeu 7 Oct - 10:37

    Source : Pokerstrategy.com

    Introduction

    Comme expliqué dans les articles précédents, il est extrêmement important en Pot Limit Omaha de ne jouer que les tirages pour la nut, et de les évaluer correctement à chaque tour d'enchères, conformément aux principes de la cote et des outs.

    Dans la suite, des concepts tels que "outs, cote, cote du pot, cote implicite et cote implicite inversée" seront supposés connus. Si vous deviez avoir quelque doute à ce sujet, je vous recommande les deux articles de la Section No-Limit Bronze de PokerStrategy : Cotes et outs & Cote implicite.

    À titre d'introduction nous reprendrons tout de même quelques définitions tirées de ces articles :
    Par Out on désigne une carte qui améliore notre main pour nous donner la (supposée) meilleure main. Une fois qu'on a déterminé le nombre d'outs dont on dispose, on obtient la probabilité avec laquelle notre main va s'améliorer. Au poker, cette probabilité est représentée sous forme de Cote pour une meilleure lisibilité et une utilisation plus facile. On représente la cote sous forme d'un rapport entre les cas favorables et les cas non favorables. Par Cote du pot, on entend le rapport entre le montant de la mise que l'on doit payer et le montant actuel du pot. La Cote implicite représente le rapport entre la mise que l'on doit payer et le pot actuel, auquel on ajoute les gains attendus sur les tours d'enchères suivants si on vient à toucher. La Cote implicite inversée est l'inverse de la cote implicite. Elle correspond au cas où la cote implicite est plus faible que la cote du pot actuelle. Ce sont les situations dans lesquelles ce ne sont pas des gains mais des pertes éventuelles qui viennent s'ajouter sur les tours suivants, ce qui conduit à un gain moyen plus faible que ce que nous indique la cote du pot actuelle.

    Nous verrons dans ce qui suit, à travers différents exemples, des situations dans lesquelles il convient de décompter vos outs. Ces exemples vous aideront à reconnaître si vos tirages sont vraiment aussi forts qu'ils le paraissent au premier abord. Cet article ne traite ni de montant de mises, ni de lignes de jeu profitables avec les tirages. Ceci est expliqué dans les articles portant sur le jeu au flop et au turn. Associés aux deux articles No-Limit sur les cotes et les outs mentionnés plus haut, cet article devrait vous permettre d'évaluer correctement ce genre de situations. Il est cependant bien plus difficile de décompter les outs en Omaha qu'en Hold'em, du fait que le nombre de mains possibles chez l'adversaire est bien plus élevé. C'est la raison pour laquelle nous ne donnerons pas de valeurs exactes, mais essaierons plutôt d'acquérir un certain feeling pour les différentes situations à l'aide d'exemples basés sur différents éventails adverses.

    Tirages sur tableaux avec paire

    S'il le fait de jouer des tirages sur des tableaux avec paire est souvent loin d'être profitable en Hold'em No-Limit, c'est encore plus vrai en Pot Limit Omaha. On rencontre cependant régulièrement des situations très tentantes. Étant donné qu'il n'existe que 3 mains contre lesquelles on tire directement mort sur un tableau avec paire, on n'est pas toujours prêt à abandonner sa main si on se retrouve par exemple à 3 joueurs au flop, voire en heads-up.
    Votre main : Jt Tc 8k 6t
    Tableau : 9t 7t 7k
    Les seules mains contre lesquelles vous tirez mort à ce stade du coup sont 99**, 97** et 77**.
    Prenons quelques autres mains adverses, contre lesquelles vous seriez prêt à investir beaucoup d'argent sur ce tableau :

    a. Trips
    Main adverse : Ap 8c 7c 5p
    L'adversaire a trips + top kicker. Cette main est souvent jouée, et elle est loin de représenter le pire cas dans cette situation. L'adversaire bloque quelques uns de vos outs pour la quinte avec le 8 et le 5, étant donné que ces cartes lui donneraient un full.

    Main Pot / equity / Gagne / Partage

    Jt Tc 8k 6t / 42.56% / 346 / 6
    Ap 8c 7c 5p / 57.44% / 468 / 6

    Même dans ce cas qui vous est pourtant très favorable, vous n'avez que 43% d'equity face à une main marginale sur un tableau avec paire, alors que votre main serait favorite avec un wrap et un tirage couleur face à un set sur un tableau sans paire.

    b. Overpair + tirage couleur

    Main adverse : At Ak Kt Qk
    Imaginons que vous relancez le contibet adverse, que celui-ci n'accorde pas de crédit à votre trips et décide de pusher avec overpair et tirage couleur.

    Main Pot / equity / Gagne / Partage

    Jt Tc 8k 6t / 33.41% / 274 / 0
    At Ak Kt Qk / 66.59% / 546 / 0

    Dans ce cas également vous êtes loin derrière, étant donné que votre adversaire a déjà double paire, ce qui fait que vous avez uniquement des outs pour trips runner runner et quinte, dans le cas où la couleur ne se réalise pas et où votre adversaire ne touche aucun de ses 4 outs, chaque A et chaque 7, pour un full.
    Même dans ces deux exemples, où l'adversaire surjoue pourtant des mains faites marginales sur un tableau avec paire, vous êtes way behind. Contre des éventails contenant les fulls et les mains décrites plus haut, même un très gros tirage est tellement peu profitable, qu'il ne vaut pas le coup d'être joué.

    En résumé :

    Voici la situation avec les gros tirages sur un tableau avec paire :
    1. N'importe quelle main autre qu'un pur bluff qui investit au flop est favorite contre votre main.
    2. Si vous jouez votre main agressivement au flop, vous la transformez en bluff pur, car seules des mains supérieures vont suivre.
    3. Si vous jouez votre main passivement au flop, alors elle s'accompagne d'une cote implicite inversée élevée, étant donné qu'en cas d'action au turn vous êtes souvent battu même si vous avez touché. Des mains adverses telles que trips ne paieront plus de mises supplémentaires si votre tirage se réalise car en plus de craindre un full, elles auront désormais peur d'une éventuelle couleur ou quinte.

    Tirages quinte sur tableaux avec tirage couleur

    En Omaha les rencontres entre gros tirages se produisent bien plus souvent que dans les autres variantes. Ceci implique qu'on ne joue le plus souvent que les tirages pour la nut. Un cas qui se produit souvent est celui des wraps sur des tableaux bicolores.

    Exemple :
    Tableau : Tp 8c 5p
    Votre main : Jt 9t 8k 7p

    Vos outs pour la nut sont les suivants :
    Qt Qc Qk
    7t 7c 7k
    6t 6c 6k

    Les trois cœurs font cependant apparaître un tirage couleur backdoor qui permet des retirages.
    Votre main possède également les outs suivants pour la quinte :
    Qp, 6p vous donnent la quinte max mais rendent possible une couleur.
    Jc, Jk, 9c, 9k donnent des quintes non max.
    Js, 9s donnent des quintes non max, et rendent possible une couleur.

    Autres outs :
    8p, 8c pour trips.
    En fonction de la main de votre adversaire, vous devez donc décompter vos outs.
    Contre un simple set vous avez 17 outs pour les différentes quintes.
    Contre un set avec tirage couleur, vous n'avez plus que 12 outs.
    Contre une overpair avec un tirage couleur, vous avez les 12 outs pour une quinte, auxquels s'ajoute 1 out pour le trips, soit 13 outs.
    En tenant compte des retirages adverses possibles, nous obtenons les equities suivantes :

    Main Pot / equity / Gagne / Partage

    Jt 9t 8k 7p / 47.44% / 389 / 0
    Tk Tt Kp Qk / 52.56% / 431 / 0

    Jt 9t 8k 7p / 31.22% / 256 / 0
    Tk Tt Kp Qp / 68.78% / 564 / 0

    Jt 9t 8k 7p / 40.73% / 334 / 0
    Ap Ak Kp Qk / 59.97% / 486 / 0

    Le grand nombre de mains de départ possibles empêche malheureusement une modélisation mathématique exacte des éventails, ce qui fait qu'en PLO, beaucoup de décisions devront se baser sur votre expérience. Les reads sur les adversaires, le nombre d'adversaires au flop, leur façon de jouer les tirages sont autant d'indices qui doivent vous permettre de réduire leurs éventails et de savoir si vous pouvez jouer votre tirage quinte de façon profitable sur un tableau bicolore. S'il reste souvent profitable de jouer des wraps sur un tableau bicolore en heads-up, cela se complique considérablement en multiway, étant donné que vous êtes souvent confronté à des sets et des tirages couleurs répartis entre les différentes adversaires, et que certains de vos outs ne vous donnent qu'un pot partagé. Une situation comme celle-ci est loin d'être rare :

    Main Pot / equity / Gagne / Partage

    Jt 9t 8k 7p / 16.97% / 62 / 102
    Jk Tc Tt 9c / 50.75% / 287 / 102
    Ap At 3p 2k / 32.28% / 215 / 0

    Comme vous le constatez, le tirage couleur peut encore jouer de façon profitable dans un pot multiway avec un peu de dead money, alors que votre propre equity s'effondre.

    En résumé :
    Avec les tirages quinte sur un tableau bicolore, vous devez faire attention aux points suivants :
    1. Nombre d'adversaires au flop.
    2. Façon de jouer de l'adversaire avec les mains faites et avec les tirages.
    3. Votre nombre d'outs pour la nut, afin d'éviter les outs qui ne vous donnent qu'un pot partagé ou la quinte seconde.


    Tirages couleur non max

    Ce point est également traité brièvement dans l'article "Mains à tirage". En Omaha, dans le cas des tirages couleur, on peut dire que seuls les tirages max doivent généralement être joués. Un tirage pour la couleur max seconde ne pourra être joué que dans un nombre restreint de cas, quand par exemple seuls 2 ou 3 joueurs voient le flop, ou dans un pot sur-relancé, dans lequel il y a déjà tellement de dead money, que vous pouvez prendre un plus gros risque.
    Dans le cas d'un tirage couleur non max, vous n'avez pas de retirage et en cas de grosse action sur un tableau contenant 3 cartes assorties, vous êtes généralement face à la couleur max. Vous devriez donc essayer d'être toujours celui qui possède la meilleure couleur, étant donné que les situations flush over flush (couleur contre couleur supérieure) sont parmi les plus profitables en PLO. Il existe cependant des situations dans lesquelles vous pouvez également jouer un tirage couleur non max.

    Tableau : Tc 8c 5p
    Votre main : Jk 9c 7c 6k

    Cette main apparaît tout de suite extrêmement forte et un fold est hors de question. Vous êtes favori contre toutes les mains faites telles que top set, même si elles possèdent des bloqueurs.

    Main Pot / equity / Gagne / Partage

    Jk 9c 7c 6k / 52.80% / 425 / 16
    Ap Jc Tp Tt / 47.20% /379 / 16

    Même dans cette situation qui est loin d'être favorable, Villain possédant, en plus de son top set, le Jh qui fait office de bloqueur pour vos outs et de retirage pour un partage avec une quinte backdoor, ainsi que de retirage pour une couleur backdoor, vous êtes toujours favori. Faisons le compte de vos outs et de vos outs pour la nut :
    Les cartes suivantes vous donnent la quinte max : Q, 7, 6, 4
    Les cartes suivantes vous donnent une quinte non max : J, 9
    S'ajoutent à cela 9 outs pour une couleur non max.

    Ce sont au total 9 (couleur) + 6 (quinte sans couleur) + 12 (quinte max sans couleur) = 27 outs. Si vous jouez all-in au flop avec cette main, vous vous épargnez des décisions difficiles sur les streets suivantes. Mais imaginons que votre adversaire se contente de payer votre mise au flop, ce qui le plus souvent est le signe d'un tirage faible, et que vous touchez un de vos outs : dans combien de cas pouvez-vous réellement poursuivre de façon profitable ?

    Les 12 outs pour la quinte max ne posent pas de problème - ce sont tous les Q, 7, 6 et 4 qui ne sont pas à Coeur. Vous les jouerez en misant au turn.
    Les 6 outs pour une quinte non max - les J et les 9 qui ne sont pas à Coeur - vous donnent une quinte avec un retirage pour la couleur. Cela signifie que vous les jouerez dans la plupart des cas agressivement, étant donné que vous avez souvent encore la meilleure main, ou bien un split avec retirage pour une meilleure main.

    Les 9 outs pour la couleur posent quant à eux un gros problème. Le 5 de Coeur rend un full possible, et tous les autres Coeur vous donnent une petite couleur. Les mains faites marginales telles que double paire ou quinte ne suivront que rarement une nouvelle mise, et des couleurs inférieures sont très peu probables, étant donné que l'adversaire va rarement tirer pour une couleur aussi petite. S'ajoute à cela le fait que vous n'avez aucun retirage pour une meilleure main - à la différence des petites quintes précédemment décrites - et que vous n'obtiendrez donc de l'action que de la part des meilleures mains, contre lesquelles vous tirez mort.
    Ce sont donc 18 outs qui vous permettent de jouer tranquillement le turn, et 9 outs avec lesquels vous devrez agir très prudemment, et éventuellement vous coucher.

    Telle qu'elle a été jouée, la main a débouché sur un all-in au flop, face à un tirage monster qui a touché sa couleur et remporté le coup dès le turn. Avec Ah Jc 9c 4h, l'adversaire possédait l'une des mains les plus fortes possibles, hormis un set ou un tirage couleur max.

    Main Pot / equity / Gagne / Partage

    Jk 9c 7c 6k / 43.17% / 267 / 174
    Ac Jt 9t 4c / 56.83% / 379 / 174

    En résumé :
    1. Les tirages couleurs que vous jouez devraient toujours vous donner la couleur max ou seconde, afin d'éliminer la cote implicite inversée.
    2. Les petits tirages couleur associés à d'autres tirages devraient souvent être considérés comme des retirages contre des quintes, ou comme des bloqueurs contre des tirages couleur supérieurs.
    3. Si vous touchez une couleur non max au turn ou à la river, vous devez alors agir très prudemment et privilégier le contrôle du pot à la protection.
    avatar
    dresss
    Membres
    Membres

    Féminin
    Nombre de messages : 501
    Age : 39
    Localisation : bouche du rhone
    Date d'inscription : 03/09/2010

    messages Re: Comment décompter les outs en Omaha

    Message par dresss le Jeu 7 Oct - 11:49

    10/10

      La date/heure actuelle est Mar 20 Nov - 12:16