POKERAS73 Forum Poker sur le .fr

0% sponsoring

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 51 le Sam 15 Sep - 23:50

Derniers sujets

» Un coucou pour voir si y'a des survivants
Mar 13 Mar - 22:15 par BobyJoo

» Bonne annee
Ven 3 Jan - 15:59 par BobyJoo

» KING5 sur Winamax!
Lun 4 Fév - 23:38 par fabsiap

» JOYEUX NOEL
Ven 28 Déc - 11:00 par penncarn

» Ticket 200€
Dim 9 Déc - 1:38 par mad_thorgal

» Savoir relancer
Lun 12 Nov - 0:18 par fabsiap

» Winamax Poker Tour: A qui le tour!!
Lun 12 Nov - 0:01 par fabsiap

» nouveaux tournois et race cash sur barrierepoker.fr
Jeu 1 Nov - 12:02 par admin

» Everest et Betclic.fr migre vers le reseau Ipoker
Dim 28 Oct - 16:38 par tsahar

CNIL

le site et forum Pokeras73 www.pokeras73.fr et http://pokeras73.1fr1.net ont été déclaré et enregistrée à la CNIL sous le numéro 1567559.

Fabien"schumyfab"Perrot

Retrouvez toute l'actu de notre ami et membres du forum sur son site officiel:
http://www.fp-procoach.com

    Les differentes zones de jeu en tournois

    Partagez
    avatar
    BobyJoo
    admin
    admin

    Masculin
    Nombre de messages : 1923
    Age : 39
    Localisation : Marseille
    Date d'inscription : 03/03/2010

    messages Les differentes zones de jeu en tournois

    Message par BobyJoo le Mer 22 Sep - 12:01

    Source : désolé mais je ne m'en souviens plus car j'avais récupéré ce cours il y a plus de 1 an et demi. Je le trouve pas mal pour le début. Bonne lecture


    En général, en début de tournoi multi table, tout est a peu près possible. Tous les joueurs ont en général plus de 100BB, et le style de jeu va en général se rapprocher d’un jeu en cash game. Mais ensuite, une fois que les blindes augmentent, que des coups se gagnent et se perdent, certains joueurs se retrouvent devant un tapis plus réduits. Quels sont alors les ajustements à effectuer ? Comment choisir sa main de départ ? Quelles cibles privilégier ? C’est ce que je vais aborder dans cet article.

    Le tapis effectif


    Premièrement, en tournoi, il faut faire attention à la taille de son tapis bien évidemment, mais aussi à la taille des tapis des autres joueurs. Le tapis qui importe est bien souvent le plus petit des tapis des joueurs concernés. C’est ce qu’on appelle le tapis effectif. Tout d’abord, faire attention à la taille de tapis des autres joueurs va nous aider à le situer dans une zone de jeu bien précise, et nous aider à comprendre quelle est sa stratégie, ou ce qu’elle devrait être. Nous pourrons ensuite observer comment il se comporte avec telle ou telle taille de tapis. Ensuite, certaines mains se jouent mieux ou moins bien en fonction de la profondeur des tapis, car cette profondeur va permettre de gagner potentiellement beaucoup de jetons si on réalise le potentiel de sa main (brelan avec une petite paire, connecteur assortis, As assortis). Si un des joueurs engagé dans le coup n’a pas assez de jetons pour qu’il lui en reste à miser quand on touche son tirage, la plupart du temps le coup ne sera pas rentable.

    La zone verte (M>20, BB>30)


    Nous avons plus de 20 fois le pot de départ. C'est la zone dans laquelle nous voulons passer la grande partie du tournoi. Nous pouvons jouer serré, agressif, super agressif et passer d'un style à l'autre à notre gré. Tous les styles nous sont ouverts. Tous les types d'actions sont possibles.

    Il y a bien sur une des différences entre 30BB, 50BB, 80BB et plus. Cela fera l’objet d’un autre article.

    La première idée est de pouvoir faire une relance preflop, puis faire un continuation bet au flop, et de pouvoir quitter ensuite le coup s’il y a de la résistance et que nous n’avons pas un jeu suffisant pour continuer sans entamer trop sérieusement la taille de notre tapis. Idéalement, cela revient à dire que nous pourrons rester dans la zone verte.

    Avec une très grande profondeur, nous pouvons voir une relance et une sur relance et sur relancer les deux joueurs, tout en ayant assez de jetons pour d'autres actions plus tard dans le coup.

    Dans la zone verte, nous sommes souvent un joueur de poker à part entière, et cela vaut le coup de prendre des risques pour rester dans cette zone.Dans la zone verte, quand les blindes deviennent un enjeu pour beaucoup de joueurs de la table, nous pouvons essayer de les voler allègrement, tout en ayant beaucoup de marge de manœuvre vis-à-vis des réponses de nos adversaires.

    La Zone Jaune (M entre 10 et 20, de 18 à 30BB)


    Nous avons 10 à 20 fois le pot de départ. Lorsque nous quittons la zone verte pour la zone jaune, nous perdons la possibilité de jouer vraiment serré. Les blinds commencent à nous marquer, et nous devons commencer à élargir nos mains de départ. Nous pouvons jouer agressif ou super agressif, mais nous devons commencer à tenter des actions avec des mains un peu plus faibles que celles qu’un joueur serré choisirait de jouer.

    Certains types de mains, les petites paires et les connecteurs assortis, n'ont plus les cotes suffisantes pour être jouées, parce que nous n'avons plus assez de jetons pour rentabiliser les pertes lorsque nous gagnons le coup. Il est en général recommandé de payer pour essayer de trouver un brelan au flop si la relance à payer n’excède pas 10% du tapis effectif. Pour des connecteurs assortis, en plus d’une position tardive pour prendre de bonnes décisions post flop, il est recommandé de ne pas payer une relance supérieure à 5% du tapis effectif.

    Les blindes augmentant, elles vont devenir un enjeu important quand le tournoi avance. Les petits tapis vont les subir en les payant ce qui va engager une part toujours plus importante de leur tapis. De plus, leur faible tapis rend la défense de ces blindes difficiles. Les (plus) gros tapis vont donc essayer de les voler le plus possible pour augmenter la taille de leur tapis, et donc leur marge de manœuvre. Comment va influer la taille des tapis sur les stratégies d’attaques et de défense de blindes ?

    Dans la zone jaune, une des activités principale va être le vol de blindes, et la recherche d’une situation favorable pour essayer de doubler. Par contre, cette taille de tapis est la cible idéale de re-steal. Cette zone est compliquée à jouer car les petits tapis qui n’ont pas grand-chose à perdre et les gros tapis qui ont de la marge de manœuvre vont nous mettre la pression.

    1- Nous avons encore suffisamment de jetons pour passer sur un vol de blinde manqué.
    2- Nous ne souhaitons pas forcément payer un petit tapis engageant les 2/3 de notre tapis avec une main moyenne.
    3- Nous souhaitons encore moins perdre 2/3 ou la totalité de notre tapis contre un gros tapis avec une main moyenne.

    Le resteal


    Le re-steal, re-vol en français, est le vol du voleur de blindes. Le voleur de blinde est un joueur qui essaye de prendre les blindes en position proche du bouton alors que les joueurs en début de parole se sont couchés. Selon son audace, le voleur de blinde tentera de voler plus ou moins fréquemment, et avec des mains plus ou moins fortes.

    Mettons que nous avons 25BB, nous relançons à 2.5BB et un joueur qui a 16BB fait tapis. Si nous avons une très grosse main ou une poubelle, c’est facile. Si nous avons une main moyenne, voulons-nous prendre le risque de passer à 9BB, ou préférons nous abandonner les 2.5BB investies ?? Rester à 22.5BB va être une décision profitable si notre moisson de blindes se passe bien. Nous avons une petite marge de sécurité, nous pouvons encore attendre une meilleure opportunité de doubler, et doubler nous ferait remonter à plus de 40BB, en zone verte. Très souvent, il vaudra mieux attendre une meilleure main avant d’utiliser son joker.

    La zone Orange (M de 6 à 10, de 12/13 à 18BB)

    Cette zone est la zone de resteal par excellence. Notre activité principale, plus que le vol de blindes va devenir le vol de vol de blindes. Pourquoi ? Avec cette profondeur, si le vol de blindes se passe mal, nous ne pouvons plus faire de Continuation bet ‘à poil’ sans être engagé dans le pot, ou tout du moins, sans risquer une part trop importante de notre tapis.

    Nous avons 16BB, nous faisons une relance à 3BB au Hijack (deux places avant le bouton) avec KJs. Nous sommes payés par les blindes qui nous couvrent. Le pot fait 9BB et nous ne flopons rien (genre 4-8-Q tricolore), et les blindes checkent. Nous ne savons pas trop si c’est un piège ou pas. Notre main a pour l’instant peu de valeur à l’abattage, car il y a de bonnes chances qu’un des joueurs en blinde ait un as, une petite paire, ou qu’il ait touché le flop. Nous avons peu de chances d’améliorer. Du coup, avec de la profondeur, un continuation bet aurait été une solution envisageable, même si la dame est peu engageante.

    En zone orange, avec cette profondeur, si nous misons 5BB, et que l’un des adversaires paye ou nous relance, nous avons investi la moitié de notre tapis et nous devons abandonner le pot pour nous retrouver à 8BB ce qui est un résultat désastreux. Il va nous falloir doubler pour seulement rattraper ce vol raté. Nous ne pouvons plus resteal, car notre tapis sera automatiquement payé par le relanceur. Nous tombons en zone rouge, et nous sommes condamnés à soit trouver un monstre, soit à ouvrir à tapis un pot non relancé, et à prier…

    Pour éviter ce scénario catastrophe, que faire ? Il faut s’orienter vers le resteal, c’est à dire voler des voleurs de blindes en envoyant notre tapis encore respectable.Les cibles idéales sont :

    1- Des joueurs qui relancent beaucoup préflop, surtout en fin de parole. Comme nous allons relancer à tapis, il ne faut pas se tromper et tomber sur un joueur qui a relancé avec une très belle main et qui se sera tout content de nous payer. Nous aimerons aussi choisir un joueur que nous avons déjà vu se coucher dans ce type de situation. Notre but n’est pas de gambler, mais de gagner sans combattre la relance du joueur et d’augmenter notre tapis de 5 blindes ou plus sans risquer l’élimination.

    2- Idéalement, un joueur qui est en zone Orange, entre 18 et 30BB. Il peut se coucher, car il peut attendre. Evitons le joueur qui relance à 4BB avec 12BB au départ. Soit il a un monstre, soit il risque de payer de toutes façons. Evitons également le joueur qui a un énorme tapis et que nous avons vu régulièrement payer des tapis de notre taille avec des mains moyennes.

    3- Si l’occasion se présente, attaquer en squeeze une relance qui a été payée. Si le payeur n’est pas trop piégeur, il a une main moins forte que le relanceur initial, mais complique quand même la tâche du relanceur pour payer. Il y a plus à prendre au pot, ce qui améliore le rapport risque/profit.

    En résumé la cible présente une grosse activité préflop, a un tapis entre 20 et 30 blindes, se couche régulièrement s’il est relancé à tapis. Plus notre main de départ est forte, plus ces règles peuvent être assouplies, plus elle est faible, plus le ciblage doit être précis.

    Avec quoi resteal ? Toute une variété de mains. Grosses mains, mains potentielles, petites paires, etc … Eviter au maximum les mains dominées. De plus, attention à essayer de ne pas trop éveiller les soupçons. Trop de resteal va nous décrédibiliser. Et le joueur à 25BB finira par préférer risquer de passer à 40BB ou plus que de ne pas tomber à moins de 10BB, ou un gros tapis viendra faire le gendarme. Le but n’est pas d’attraper chaque vol de blinde, mais d’augmenter son tapis petit à petit pour retrouver une position plus confortable. Nous voulons éviter au maximum de nous retrouver à tapis couvert, et donc réduire les chances d’élimination.

    S’il devient trop flagrant que nous volons, et si nous gênons trop les tapis plus gros que nous, ils finiront par prendre une chance de nous éliminer. De plus, plus nous utilisons l’arme du re-steal, plus nous risquons l’accident de tomber sur une main légitime qui nous paiera.

    Sur une table passive, où il y a régulièrement des limps multiples jusqu'à votre BB, relancer à tapis peut aussi être une situation profitable. Il faut bien sur s'assurer que le premier limper en début de parole n'est pas un joueur coutumier de tendre ce genre de piège avec une très grosse main. Mais ce type d'action sera rarement payée, et peut rapporter également dans les 5BB assez facilement.

    La zone Rouge (M de 1 à 5, de 1.5 à 7.5BB)

    Dans cette zone, nous avons perdu la possibilité de faire une autre mise que all-in. Si nous faisons une mise plus faible, cela consomme tellement de notre tapis que nous sommes engagés de toute façon dans le pot. Dans ces conditions, autant faire allin tout de suite, car cela nous donne les meilleures chances de gagner le pot dès la première mise.

    Lorsque que notre M est inférieur à 3, notre tapis ne suffira certainement pas à faire fuir les autres joueurs du coup. La combinaison de notre faible situation et des cotes attirantes fera que nous serons toujours suivis par au moins une personne.

    Nous sommes dans une situation critique et nous devons être en alerte pour trouver un moyen de revenir à une situation plus sure. Une relance de 2 ou 3 fois la BB nous engage dans le pot, donc la mise possible est AllIn. Autant essayer de gagner le pot tout de suite en faisant la mise la plus forte possible, même dans le cas ou nous obtenons un monstre, mettons les As, il est conseillé d'envoyer, pour plusieurs raison.

    Le tapis est petit, nous sommes dans une situation difficile, et il y a beaucoup de mains qui justifient un tapis dans cette situation. Encore plus si nous avons déjà envoyé plusieurs fois récemment, les autres joueurs vont commencer à en avoir marre de se faire voler par un petit tapis. Au contraire, une petite relance de notre part va paraitre pour le moins suspecte.

    Avec quelles mains ?? Grosses paires, moyenne paires et deux figures sont des mains de premier choix. Les petites paires et les connecteurs assortis sont également de très bonnes mains. En fait, dans la zone rouge, l'importance d'envoyer dans un pot non ouvert devient dominante. Si nous sommes en bonne position, mettons que 5 ou 6 joueurs ont déjà passé avant vous, nous pourrions envoyer avec pratiquement tout sauf vraiment les pires mains...

    Si tout cela a l'air vraiment trop agressif (si ce n'est suicidaire), rappelons-nous ces deux choses:

    1 - Nos adversaires ne savent pas avec quoi nous envoyons, et peuvent nous voir sur un rush. Si nous sommes payés, nous sommes le plus souvent outsider, mais la plupart du temps, nous prendrons le pot. Quand notre M est de 4, juste voler les blinds augmente notre tapis de 25%, ce qui est un gain important.

    2 - Ne pas faire ce genre d'actions signifie que notre tapis devient de plus en plus petit. Plus notre tapis devient petit, moins nous impressionnons nos adversaires, et plus nous avons de chances d'être payé quand nous poussons. De plus, si nous avons la chance de doubler, le bénéfice est moins grand : doubler 7 BB nous laisse en zone de resteal, alors que le but est de remonter au dessus des 30BB.

    Mixer en vol de blindes


    De temps en temps, il est possible d'introduire une petite variante. Lors d'une situation ou nous aurions poussé tout notre tapis, nous faisons une relance qui nous engage, à 60% ou 70% de notre tapis. Nous donnons l'impression d'inviter quelqu'un à nous payer pour un peu moins cher, du coup, nous semblons montrer beaucoup de force. Cela peut inciter au contraire les adversaires à nous payer avec une main plus forte que si nous avions fait tapis.

    Cette variante est à utiliser rarement, pour brouiller les pistes. Il faut l'utiliser avec des mains aléatoires: très fortes, fortes, moyennes.

    Nous sommes engagés dans le coup. Si nous sommes juste payés, que nous ne trouvons rien au flop, il faut payer toute mise, quelque soit le flop, et envoyer le reste, quelque soit le flop si nous avons la possibilité d'envoyer en premier.

    Avantages: dans certains cas, nous augmenterons la range de call preflop des adversaires. Dans d'autres cas, rares, nous feront coucher une main au flop qui n'a rien trouvé.

    Inconvénients: Parfois, nous ferons coucher une main au flop qui n'a rien touché alors que nous avons trouvé une paire et nous perdrons ce que nous n'avons pas engagé preflop.

    Le Stop And Go


    Une autre arnaque du joueur short stack est le stop and go. Nous avons environ 10BB et nous sommes de blinde. Un joueur en fin de parole relance à 3BB, et nous trouvons une main avec laquelle nous sommes prêts à jouer tout notre tapis. Il y a très peu de chance de faire coucher le relanceur preflop, car notre profondeur lui commande de payer notre relance à tapis. Le relanceur aura en effet une cote de 14 contre 7 pour nous payer, ce qui devrait l'inciter à payer avec quasiment toute l'étendue de ses mains de relance. Du coup, nous ne nous trouvons pas de fold equity preflop, et nous payons juste pour envoyer tapis au flop quelque soit le flop.

    Le relanceur initial aura toujours la même cote pour payer, mais au flop, il se peut qu'il se trouve des raisons de coucher sa main s'il n'a rien touché. Du coup, nous retrouvons un peu de fold equity. Même si un bon joueur ne se laissera pas prendre, cela se tente de temps en temps.

    The Dead Zone

    Y'a t'il une zone au dessous de zone Rouge? Oui, Harrington l'appelle "The Dead zone". Nous avons moins que le pot de départ. Dans la "Dead Zone", nous semblons encore vivants mais nous ne le sommes plus. Il ne nous reste qu'une seule action possible Allin, et lorsque nous le ferons, les autres joueurs nous suivrons pour se débarrasser de nous. Nous ne devrions jamais nous autoriser d'entrée dans la "Dead zone" en étant rongé par les blinds. Nos chances de survie sont si faibles que nous aurions sans doute mieux fait de tenter une action auparavant.

    Aucun joueur ne devrait se retrouver dans cette zone autrement que par accident. En allant Allin avec juste un peu plus de jetons que l'adversaire, en perdant, et en se retrouvant de la sorte avec un nombre de jetons ridicule. Dans cette zone, nous ne cherchons qu'une chose, pouvoir entrer dans le coup le premier. Et nous devons y aller juste avant que les blind n'arrivent. En parlant en premier, des mains qui nous auraient payé vu notre tapis minuscule sont susceptibles de passer de peur que quelqu'un relance derrière. Le besoin de parler en premier est si important que la nature de nos cartes importe peu.

    Il faut juste mettre éventuellement à part le cas d'une bulle si nous voulons absolument être payé et qu'il y a des plus petits tapis derrière nous ou une table finale sur le net où tout le monde quasiment est pris par le niveau des blindes, et que nous ne sommes pas mal placé par rapport aux autres.
    avatar
    faflagriff
    Membres
    Membres

    Masculin
    Nombre de messages : 159
    Age : 39
    Localisation : charente-maritime
    Date d'inscription : 09/03/2010

    messages Re: Les differentes zones de jeu en tournois

    Message par faflagriff le Mer 22 Sep - 15:46

    TY boby

    je l'ai souvent lu
    mais une fois de plus ne fais pas de mal
    avatar
    Juda
    Modérateurs
    Modérateurs

    Masculin
    Nombre de messages : 500
    Age : 44
    Localisation : Marseille
    Date d'inscription : 19/03/2010

    messages Re: Les differentes zones de jeu en tournois

    Message par Juda le Mer 22 Sep - 15:52

    BobyJoo a écrit:
    La Zone Jaune (M entre 10 et 20, de 18 à 30BB)


    Nous avons 10 à 20 fois le pot de départ. Lorsque nous quittons la zone verte pour la zone jaune, nous perdons la possibilité de jouer vraiment serré. Les blinds commencent à nous marquer, et nous devons commencer à élargir nos mains de départ. Nous pouvons jouer agressif ou super agressif, mais nous devons commencer à tenter des actions avec des mains un peu plus faibles que celles qu’un joueur serré choisirait de jouer.

    Certains types de mains, les petites paires et les connecteurs assortis, n'ont plus les cotes suffisantes pour être jouées, parce que nous n'avons plus assez de jetons pour rentabiliser les pertes lorsque nous gagnons le coup. Il est en général recommandé de payer pour essayer de trouver un brelan au flop si la relance à payer n’excède pas 10% du tapis effectif. Pour des connecteurs assortis, en plus d’une position tardive pour prendre de bonnes décisions post flop, il est recommandé de ne pas payer une relance supérieure à 5% du tapis effectif.

    Les blindes augmentant, elles vont devenir un enjeu important quand le tournoi avance. Les petits tapis vont les subir en les payant ce qui va engager une part toujours plus importante de leur tapis. De plus, leur faible tapis rend la défense de ces blindes difficiles. Les (plus) gros tapis vont donc essayer de les voler le plus possible pour augmenter la taille de leur tapis, et donc leur marge de manœuvre. Comment va influer la taille des tapis sur les stratégies d’attaques et de défense de blindes ?

    Dans la zone jaune, une des activités principale va être le vol de blindes, et la recherche d’une situation favorable pour essayer de doubler. Par contre, cette taille de tapis est la cible idéale de re-steal. Cette zone est compliquée à jouer car les petits tapis qui n’ont pas grand-chose à perdre et les gros tapis qui ont de la marge de manœuvre vont nous mettre la pression.

    1- Nous avons encore suffisamment de jetons pour passer sur un vol de blinde manqué.
    2- Nous ne souhaitons pas forcément payer un petit tapis engageant les 2/3 de notre tapis avec une main moyenne.
    3- Nous souhaitons encore moins perdre 2/3 ou la totalité de notre tapis contre un gros tapis avec une main moyenne.

    Le resteal


    Le re-steal, re-vol en français, est le vol du voleur de blindes. Le voleur de blinde est un joueur qui essaye de prendre les blindes en position proche du bouton alors que les joueurs en début de parole se sont couchés. Selon son audace, le voleur de blinde tentera de voler plus ou moins fréquemment, et avec des mains plus ou moins fortes.

    Mettons que nous avons 25BB, nous relançons à 2.5BB et un joueur qui a 16BB fait tapis. Si nous avons une très grosse main ou une poubelle, c’est facile. Si nous avons une main moyenne, voulons-nous prendre le risque de passer à 9BB, ou préférons nous abandonner les 2.5BB investies ?? Rester à 22.5BB va être une décision profitable si notre moisson de blindes se passe bien. Nous avons une petite marge de sécurité, nous pouvons encore attendre une meilleure opportunité de doubler, et doubler nous ferait remonter à plus de 40BB, en zone verte. Très souvent, il vaudra mieux attendre une meilleure main avant d’utiliser son joker.
    Imo c'est la zone la plus dur a maitriser et a connaitre par coeur, car c'est la plus importante car y est souvent et parfois pendant trés longtemps dans un tournois ......
    Quand je vois des vilains avec 20BB Raise préflop 3B, Cbet flop 4BB, et fold turn sur un raise parceque ils ont rien touché ca me fais mal au yeux ...
    Car on perd toute notre reshove equity et elle est primordiale ......

    Contenu sponsorisé

    messages Re: Les differentes zones de jeu en tournois

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 19 Jan - 15:04